Madeleine, une robe République du Chiffon

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Pin It Share 0 Email -- Filament.io 0 Flares ×

On continue la série « En double » avec cette première robe Madeleine de République du Chiffon. Pour moi, LA robe du printemps. C’est encore une fois un modèle qui me va bien dans l’utilisation, puisque chic et fantaisie.

C’est la robe facile à enfiler, surtout parce qu’elle est porte-feuille. Elle m’a fait craquer avec sa taille marquée et son col en V.

 

Madeleine-11

 

Bon est-ce qu’il est nécessaire de préciser que j’ai pris mon tissu chez Henry et Henriette ?! En fait, ce coupon fait partie de mes achats de noël, je fais du tire groupé :p Pour tout dire, j’avais plutôt en tête un tissu bleu à pois bleus mais il n’était pas du tout comme je l’avais imaginé. Bien que les photos soient de bonne qualité et qu’elles montrent sous différents angles le tissu, rien ne vaut de voir vraiment le tissu et de pouvoir le toucher. Ma chance a été le salon Création et savoir-faire, où ma mercerie préférée avait un stand et où j’ai pu aller grâce à une copine d’amour ! Donc sur place, j’ai pu profité de bons conseils pour finalement opter pour cette viscose graphique. Alors oui ce n’est pas le bleu que j’avais en tête mais je n’ai tout simplement pas pu résister !

Un peu de thermocollant et 4 boutons pressions plus tard, j’étais en plein montage.

 

Madelein-13

 

En pratique ça donne quoi ? Ca donne que même si j’adore le rendu de la viscose, j’ai un peu galéré avec mon tissu. Ça n’a pas été compliqué mais c’est que ça glisse un peu, alors bonjour la galère des pièces courbes. Quand il y avait plusieurs exemplaires à couper ce n’était pas tout à fait la même chose mais je me suis débrouillée.

Je signale seulement que du fait du tissu très fin et fluide + de ma morpho, l’encolure est extrêmement dégagée et je porte cette version absolument avec un caraco. En même temps j’aime bien, ça évite le côté poitrine enfermée et donc l’uniforme bonne sœur.
Et donc parlons morpho. Pour que ça colle avec mes épaules, sachant que je comptais sur la taille marquée et le bas très large, j’ai taillé un 36. Donc oui et non ! Bonne idée car c’est nickel pour mes épaules, je porte la robe vraiment à la taille là où je suis la plus étroite et c’est ce qui me va (et si j’ai trop mangé je peux décaler les boutons haha). Mauvaise idée car il y a ce jeu sur l’encolure et un pli pas très beau mais bon ça à la limite je m’en fiche. On peut aussi remarquer que la longueur est plus courte puisque je la porte haute du fait de l’effet sablier de ma silhouette. Enfin et surtout je suis proportionnée chelou haha. Mes épaules font du 36 mais mes bras font du 38 !
Pour ce premier essai c’est assez serré, j’ai les coutures sur le point de craquer. Ça fait des semaines que je dois raccourcir les manches au dessus du coude surtout que je ne peux pas lever les bras !

 

Madeleine-12

 

Encore un modèle que j’adore, j’en ai bien cousu deux en 1 mois… Je vous présente la 2ème version prochainement bien sûr 😉
Le tissu graphique fonctionne hyper bien je trouve, ça donne un côté habillé à la robe et je pourrais la porter pour le boulot ou en soirée.
J’y ajouterai bien des poches mais il y a un risque que ce soit trop bouffant au niveau des hanches. Avec les boutons pression (flash news : là encore j’ai galéré mais c’était la première fois que j’en posais :p) c’est un régal de s’habiller en un claquement de doigts (ouais je galère avec les boutons normaux, so what ?!).

On se revoit bientôt pour la version évoluée et que je vous parle de ce qui a changé 😉

 

Madeleine-15

Madeleine-14