Teddy HB : la veste de Louis Antoinette

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Pin It Share 0 Email -- Filament.io 0 Flares ×

Bonjour tous,

Voilà un projet que j’adore mais qui m’a donné du fil à retordre. Le Teddy HB de Louis Antoinette, pour lequel j’ai inconsciemment refait quasiment les mêmes poses que celles de la marque haha. Une difficulté 4/5, petite piqûre de rappel pour que je travaille à mon perfectionnement mais un résultat génialissime qui me donne envie de ne rien lâcher !

 

teddy-hb-2

 

Ce teddy était un réel coup de cœur car il s’agit d’un vêtement à la mode depuis quelques temps mais qui ne m’a jamais plus attiré que ça. J’en ai vu passer plusieurs sur Instagram de différentes marques et à chaque fois javais peur que l’effet sur mes épaules soit trop tombant. Et puis, il y a eu teddy HB et là ça a été instantané, il fallait que je le fasse !

Alors petite minute culture-mode : la différence entre un teddy et un bomber !
Donc je suis allée voir notre ami Wikipedia :p et il m’a à peu près dit ça, il s’agit pour les deux d’un blouson et c’est bien l’origine qui diffère.

« Le teddy, aussi appelé varsity jacket ou Letterman Jacket (en), généralement en laine bouillie avec des manches en cuir contrastantes. Il est issu des universités américaines, porté par les étudiants ayant réussi un examen ou un match de sport. À l’origine, le chiffre ou la lettre qui y étaient brodés indiquaient le classement ou la note obtenue. Il se démocratise ensuite, porté par exemple par Michael Jackson dans le clip de Thriller et opère un retour dans les années 2000, porté par la vague « preppy ». »

« Le bomber, ou Flight jacket MA-1, est un blouson en nylon développé pour les pilotes de l’United States Air Force et ceux de la Navy. Cette pièce d’uniforme militaire a été popularisée par les images des pilotes de chasse et d’hélicoptère américains durant la guerre du Viêt Nam. Il est l’archétype du blouson d’aviateur en fibre synthétique, s’étant substitué aux modèles antérieurs, en cuir. »

 

teddy-hb-1

 

Moi je n’ai pas fait un teddy traditionnel puisqu’il est tout fin, parfait pour la fin du printemps et l’été prochain (que j’attends avec impatience ^^). Dans un sublime wax… offert par les copines d’amour, haha j’ai été tellement gâtée à mon dernier anniversaire 🙂 Je l’ai doublé avec un tissu de folie avec des poissons de chez Henry et Henriette (je vous ai déjà dit à quel point j’adore leur sélection et combien je les trouve trop chouette, donc je ne vais pas réitérer ^^).

Le challenge du projet était la pose d’élastique. J’avais un peu la trouille (même beaucoup), surtout que je n’étais pas sure que ma machine apprécie ce petit effort.

 

teddy-hb-4

 

Alors comme je l’ai annoncé il s’agit d’un patron de niveau 4 (sur 5). J’avais passé le petit test de la marque pour savoir si c’était trop élevé pour moi (je vous l’ai dit j’avais la trouille :p). Et bon fallait que je prenne mon courage à deux mains car pour eux j’ai plutôt de bonnes bases (merci ^^).

Pour la première fois mine de rien j’ai dû dire à mes amis que oui ce n’était pas si simple et qu’il fallait un poil de pratique sous l’aiguille de la machine. Ca m’a fait bizarre car ça m’a rappelé mes débuts et je me rends compte que j’étais un peu installée dans une zone de confort avec des projets à la cool. Je ne suis pas tout à fait ravie du premier posé d’élastique car je suis sure que j’aurais pu mieux faire mais je suis contente d’apprendre toujours un peu plus de technique 🙂

Que dire d’autre sinon que le carnet d’instruction est une belle réussite et c’est un vrai délice de coudre avec. Big up pour la répartition des étapes et du temps passé, même si je n’étais pas toujours dans le chrono ça m’a permis de le faire par étape et de ne pas péter une pile en m’acharnant jusqu’à pas d’heure. Résolution couture de 2017 : être moins obsessionnelle quand je suis sur un projet.

 

teddy-hb-3

 

Résultat ! Bah je l’adore 🙂 les finitions sont vraiment chouettes et je fais un tabac avec (oui je le glisse parfois sous mon manteau quand je sais que je ne vais pas rester très longtemps dehors et que je vais être en intérieur. Je fais ma craneuse, so what ?!). Petit bémol niveau taille, j’aurais dû penser aux épaules. C’est un poil trop grand à mon gout à ce niveau mais j’ai une carrure en « A » (oui je le rabâche) donc normal. Et pour le coup, j’aurais aimé que ce soit moins marqué car je trouve que ça rééquilibre de façon chelou ma silhouette (ou alors c’est que je n’ai vraiment pas l’habitude).
Je crois que ce que je préfère c’est le col, il change de tout ce qu’on voit et je pense que c’est lui qui m’a définitivement fait craquer !

On peut dire que ce challenge coutural est validé. Esthétiquement c’est une pièce magnifique, je suis conquise ! Avec ce teddy je m’arrête quelque temps avec le wax mais j’espère pour une petite période seulement.

A très vite pour d’autres cousettes 😉

 

PS : je porte sous ma veste la chemise Melilot de Deer and Doe. Je vous en reparle très vite 😉

4 thoughts on “Teddy HB : la veste de Louis Antoinette

  1. Géniale ta version de ce teddy! Je viens de le commander, du coup je regarde la réalisation des autres pour me faire une idée du rendu et des difficultés éventuelles… C’est également le col qui m’a fait craquer: je trouve qu’il fait assez classe et qu’il change des teddy/bombers qu’o peut trouver !

    1. Merci Alice 🙂 Oui c’est tout à fait ça il est mi-sport mi-chic ^^
      Sinon la grande étape pour moi c’était la pose des élastiques. Après c’est une veste « classique » : doublure, manches, zip, poches. Il y a beaucoup de pièces donc soit patiente mais sinon je suis sure que ça va très bien se passer ! Bonne cousette 🙂

Comments are closed.

Loading Facebook Comments ...