Des diamants pour noël, le fail du DIY

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Pin It Share 0 Email -- Filament.io 0 Flares ×

Les amis, il faut qu’on parle ! Je veux vous parler DIY (Do It Yourself) de façon très honnête parce que même si je suis persuadée que chacun de nous est créatif, je suis aussi lucide sur le fait que nous avons des médiums de prédilection et d’autres avec lesquels ça peut être la cata.

Bientôt Noël, c’est parti pour la déco, le sapin, la porte d’entrée, chaque recoin de la maison. Pour tout vous avouer, je réfléchis encore à quel format pour mon sapin (j’ai vu un DIY plutôt pas mal, si je mets en pratique je vous en reparle 😉 ). L’année dernière j’avais en tête de faire une nuit étoilée sur la banquise. Cette année, je me projette dans un univers plus doux, avec du rose poudré et des notes de gris, mais la palette n’est pas bien arrêtée, on n’est pas à l’abri que je revienne sur un bon vieux vert et rouge bien régressif 🙂

 

fail-diy

 

Dans cette liesse de période de fêtes de fin d’année, j’étais toute prête à remettre la main à la pâte, lâcher ma machine à coudre et reprendre du cutter. J’avais en tête quelque chose de « simple », refaire des diamants en papier. Et comme je le disais à une copine, faire du DIY c’est comme accoucher, ton corps te fait oublier pour mieux recommencer !

J’ai acheté tout mon matériel, j’étais prête, j’avais les images en tête, je savais où j’allais. Et puis la cata, le DIY qui tourne au cauchemar, le résultat un peu moche, les photos qui ne rendent rien, et l’impression de m’infliger un tuto pas fun (un peu façon « mais comment j’ai pu oublier que ça m’avait déjà saoulé l’année dernière ? »). Grand abattement ce jour là. Sauf que non, il ne faut pas en rester là. Aller autre métaphore, c’est comme le poney, on remonte dessus illico ! Je n’étais pas dans les conditions optimale, fatigue, lumière d’hiver qui se barre à toute vitesse… Surtout j’étais dans l’urgence de faire, je n’y prenais pas de plaisir, alors que c’est la règle numéro 1. Le DIY c’est sensé être fun ! Mais j’avais calé mon truc, je voulais que ça sorte et que ce soit ouf. Je me suis mis la pression en bref.

 

fail-diy-2

 

Ce que j’aime dans le DIY c’est la créativité qui ressort des mains de chacun, ce sera toujours un résultat différent et personnel. Un moment où justement ce résultat n’a pas besoin d’être identique à celui du voisin, on n’est pas à l’usine. Donc suite logique, nous ne sommes pas des robots, on peut se tromper et on a plus que le droit de recommencer, de faire différemment et d’apprendre ! Je suis considérée comme créative mais ça veut dire quoi ? Je pense que tout le monde peut coller deux morceaux de papier ensemble, d’accord on peut être plus ou moins à l’aise et surtout il faut appréhender son « style », le résultat c’est notre patte qui nous est propre et si on ne l’aime pas ça rend le truc moins foufou. Donc essayer, recommencer, s’améliorer c’est un passage un peu obligé. Et c’est dans cette optique du faire qu’il faut être, fabriquer quelque chose avec ses mains et sa tête, c’est ce qui nous rend créatif. Bien sur qu’il peut y avoir foirage, moi la première je peux rater ma réalisation. C’est ce qui m’est arrivé mais au vu de tous les DIY qui existent sur Internet je pense qu’avec un peu d’entrainement et en m’aidant des nombreux conseils trouvés, je peux réussir et vous aussi.

C’est bien ce qui se passe avec la couture. Voilà c’est le bon exemple. Au début, j’étais très hésitante, je mettais des heures à faire des patrons assez simple, avec beaucoup de fautes et des finitions moyennes. Aujourd’hui, je suis plus à l’aise, je vais plus vite sur certains points techniques que je croise régulièrement, les résultats sont plus léchés et je prends donc de plus en plus de plaisir. C’est aussi un médium qui me plait, ça a matché tout de suite entre nous.

 

fail-diy-3

 

Le DIY ça se pratique, il n’y a pas de secret. Si vous n’avez pas l’habitude et bien ce n’est pas grave. Les choses s’apprennent et c’est ce qui est génial ! Il y a bien sur un feeling à avoir. Si vous n’êtes pas à l’aise avec le papier ou la peinture, ou que sais-je, même si vous vous entraînez mais que vous ne prenez pas de plaisir, la progression va être difficile et vous allez finir par vous dégoûter. Il vous faut trouver le médium qui vous plait et pour ça ne pas hésitez à tester. Ensuite, à force de faire, vous allez tendre vers un statut d’expert et vous éclater toujours plus car vous allez pouvoir monter en grade et apprendre des techniques ou créer des réalisations de plus en plus complexes (comme avec les Légos de quand on était petit, on commence avec le mini truc et on finit par faire le maxi vaisseau :p).

Ce que je veux vous dire c’est de ne pas lâcher l’affaire au premier essai. Bien sur que sur Internet on va vous vendre du DIY facile à faire en un clin d’œil, il faut bien commencer quelque part et avec quelque chose d’accessible mais soyez indulgent avec vous-même, surtout si vous n’avez rien réalisé depuis la maternelle !

Alors, si tout ce que je viens de vous dire ne vous a pas effrayé, attrapez votre matériel pour faire un peu de travaux manuels 🙂 Vous vous souvenez des diamants en papier de l’année dernière ? Et bien voici le pas à pas que je voulais vous proposer pour créer des diamants à suspendre. Il n’y aura donc pas de photos mais toute ma bonne volonté.

 

fail-diy-4

 

Le matériel

  1. Du papier un peu épais, le mien je l’ai trouvé chez l’Art du Papier, du métallisé en 120g.
  2. Un cutter ou scalpel, on évite les ciseaux qui seront moins précis.
  3. De la colle, et comme beaucoup je vous recommande la UHU verte. Si vraiment ça ne vous botte pas ou que vous avez peur d’avoir les doigts encollés, vous pouvez utiliser du scotch double face (note pour moi-même : technique à tester ! Ça vous donne la confiance cette remarque, hein ?! :p).
  4. Une planche à découper, ou à défaut un carton. A une époque, je ne voulais tellement pas investir (erreur) que je me faisais tous les cartons, de la boite de céréales (attention un peu fin) au carton des colis (mieux mais s’abîme vite, vraiment l’idéal c’est la planche à découper).
  5. Un plioire, ou un trombonne peut très bien remplir le job (oublié sur la photo).
  6. Des confettis, maison ou du commerce, si vous utiliser du papier calque et voulez un petit effet.
  7. Du fil argenté
  8. Une aiguille
  9. Du Masking Tape
  10. Des patrons, j’ai trouvé les miens grâce à Pinterest et c’est par ICI.

Le tuto

C’est parti pour le tuto, une fois les impressions faites.

Découper les traits pleins extérieurs. Attention pour le modèle « E » il vous faudra couper 5 des 6 traits de l’hexagone (seul celui au milieu à l’intérieur de la figure ne sera pas coupé).

Astuce découpage #1 : je vous conseille de découper de telle manière que vous ayez le cutter à l’extérieur de la figure. En effet, si vous ripez vous pourrez toujours vous rattraper ainsi 😉

Astuce découpage #2 : aidez vous du cutter pour attraper la figure une fois celle-ci découpée.

A l’aide du plioire ou du trombone (oui maintenant je fais ça moins brute mais un coup de cutter sans appuyer ça fonctionne quand même :p), on passe sur toutes les lignes en pointillées. Et on vient plier minutieusement.

On passe alors dans la tête du diamant son aiguille avec son fil auquel on aura fait un nœud autour d’une perle. On passe l’aiguille de l’intérieur vers l’extérieur. La perle sera ainsi prisonnière une fois le diamant collé et le fil ne pourra pas s’échapper par le trou fait par l’aiguille.

Pour le collage, on se souvient du petit conseil donné l’année dernière, on dépose de la colle sur l’ailette, on vient la positionner sur la paroi, on décolle et on attend quelques secondes que la colle sèche légèrement puis on vient recoller les deux morceaux l’un contre l’autre.

Il est temps d’accrocher le tout au plafond. Un petit bout de masking tape et le tour est joué. On peut également venir accrocher les fils à un support type carton plume qu’on aura découpé dans une forme souhaité et décoré aux couleurs de son choix.

 

Et voilà ! J’espère que ce petit tuto vous aura plu et vous aidera à franchir le cap de la confection de déco de Noël. D’autres idées de DIY sont à retrouver sur mon article de l’année dernière, n’hésitez pas à vous en inspirer 😉 Moi ça me donne tout de même bien envie de crash-tester d’autres DIY vus ici et là sur internet, comme par exemple la guirlande de A Beautiful Mess ! C’est ma porte d’entrée qui va être ravie, haha. J’en avais confectionné une quand j’étais petite, qui est toujours dans la boite de déco familiale ! Faudrait que je l’examine de près car je suis certaine d’avoir fait ça à un âge où on n’est pas forcément minutieux donc ça m’intrigue 🙂

Bonne déco de fêtes à tous !

2 thoughts on “Des diamants pour noël, le fail du DIY

Comments are closed.

Loading Facebook Comments ...