Koko, le top de Named

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Pin It Share 0 Email -- Filament.io 0 Flares ×

Ok on s’enfonce dans l’automne mais promis j’en ai bientôt fini de vous rappeler à quel point l’été c’est cool. Je vous présente le premier Koko top avant que le deuxième ne soit fait 😉 C’est une cousette qui date mais que j’ai adoré porter pendant les beaux jours.


insta-koko-2

 

Ce top, c’était peut-être ma 3ème cousette. Ca remonte pour dire ! Le patron était un cadeau de mon frère et je n’avais qu’une hâte c’était de m’y mettre. Surtout qu’il n’y a rien de sorcier, pas de zip, pas de boutonnière… rien de terrible, promis 🙂 Faire un top, c’est bien pour commencer doucement.

A noter que pour celui-ci, je voulais impérativement le finir le jour même car je voulais le mettre le soir pour une soirée haha. Quelle déception quand j’ai vu que je ne pouvais pas passer ma tête par l’encolure. Hop, me voilà à tout défaire, à me recouper de quoi me faire du biais (apprentissage express à ce moment là), à redécouper à l’arrache l’encolure pour que j’y passe ma grosse tête. On recoud le tout et zou un Koko tout beau 🙂 Enfin, beau ?! C’est à dire que j’ai dit que j’avais fait ça à l’arrache, il y a un faux pli dans le dos mais tant pis. Pour le prochain je ferai ça dans les règles de l’art, promis ! Donc attention à ce petit détail, j’avais lu qu’effectivement plusieurs personnes avaient dû elles aussi agrandir le col.

Pour le tissu, j’ai utilisé un très jolie coton à motif trouvé chez Sacrés Coupons et un plumetis pour l’empiècement déniché dans un mondial tissu il me semble.

 

insta-koko-3

 

Bon ok, il y a un truc dans ce patron. Il vient de la marque Named et le livret est donc en anglais ! Alors pas de panique, j’ai bien monté ma première robe avec un patron anglais et elle ressemble à quelque chose même si elle est en ce moment tout au fond d’un tiroir haha (c’est ce que j’appelle la honte de la première cousette, un joli patron avec du joli tissu mais qui ne nous correspond pas du tout). J’ai réussi alors que pourtant moi et l’anglais… une fois qu’on a bien repéré les termes « technique » tout se fait très facilement. Si vous avez fait quelques patrons en français alors vous allez retrouver les mêmes étapes et façon de faire (c’est de la couture et pas de la grosse impro) du coup même en tant que débutants vous ne craignez rien 😉

 

insta-koko-1

 

Cet été, j’ai donc porté mon Koko avec ma jupe midi (longueur sous le genou) chouchou. J’ai dans l’idée de porter le #2 plutôt avec un jean ou une jupe en velour ^^

On se retrouve pour le prochain Koko 😉