La galette du Roi

2 Flares Twitter 0 Facebook 0 Pin It Share 2 Email -- Filament.io 2 Flares ×

Pour bien finir le mois, une petite galette ça vous dit ? 🙂

Bon je n’ai pas pu résister à l’appelle des tons de gris et je vous livre donc deux sets à déguster sans modération !

Vous vous souvenez je m’étais un peu emballée avec un board ultra sophistiqué (on y trouvait même ma collerette 😉 ) ?! Je m’étais dit « hum, c’est surement too much ». Ouais ba j’ai pas su faire autre chose que ça dans un premier jet. Je pense que je l’avais tellement voulu. J’ai même été jusqu’à faire une 4ème couronne en dentelle, oui madame !

 

la galette du roi - set 1

couronne de la galette du roi set 1

 

Pour la couronne, après des tentatives ratées, je tombe sur LE tuto qui me permet de ne pas avoir gaspillé autant d’argent dans de la dentelle. Celui d’Une Mistinguett en goguette, qui t’explique que ça va pas être juste un trampouillage dans de l’eau avec vaguement de la maïzena mais que oui on va travailler son amidonnage.

Pour la galette alors là, je n’en démordais pas, je voulais utiliser ma super machine à chausson tout droit venue d’un atelier popote entre copine 🙂 C’était une évidence, faire des chaussons pour pouvoir tenter d’en faire au chocolat (oui la partie de la famille qui préfère les couronnes… le retour). Et astuce du jour : mettre beaucoup, beaucoup, BEAUCOUP de cacao si vous ne voulez pas entendre qu’on a juste teinté la frangipane et qu’on sent encore trop le goût… Bon ok, 2ème astuce : ne pas mettre trop de frangipane, ou quel que soit votre appareil, dans la pâte au risque d’avoir des débordements pendant la cuisson. Sinon il faut s’assurer d’avoir bien scellé son chausson et même d’avoir renforcé les bords.

 

la galette du roi set 1

 

J’avoue que pour la galette je n’ai pas crash-testé de recette, légèrement prise par le temps. En revanche, j’ai fait de belles trouvailles chez Hema, notamment pour les assiettes, pailles and co.

Pour le deuxième set, j’ai joué sur le côté faste et mine de rien il en faut peu pour surcharger sa table !

 

La galette du roi set 2

 

En revanche, j’ai tenté la fève en pâte à sel… Ce n’était pas ma meilleure idée, c’est un médium que j’ai du mal à appréhender. Déjà, il aurait fallu que je m’équipe, non pas pour la pâte en elle même (2 dose de farine, 1 dose de sel, 3/4 de dose d’eau), mais plutôt pour l’après, de la gouache et un vernis qui ne soit pas toxique… voilà voilà. De toute façon, il n’y avait pas de place dans les chaussons pour une fève. Cela aurait pourtant été chouette, de distribuer des petites boîtes à galette remplies de 3 ou 4 chaussons dont un seulement contient une fève. On accompagne du nécessaire, couronne, serviettes, couverts ?! Et puis on partage une boîte ou on se la garde pour soi, il y a toujours un couronnement au final 🙂

 

couronne de la galette du roi set 2

détails la galette du roi

 

J’aime beaucoup cette idée de partage plus simple et avec moins de miettes qu’apportent les chaussons 🙂 Je sens que je vais devenir tarée du chausson sous peu !!

 

Bon c’est maintenant la fin du mois du Roi mais ne pleurons pas et réjouissons-nous de toute la nourriture qu’il nous reste à ingurgiter avant de commencer la période « oh non je fais attention avant l’été ». Pensez aux crêpes, aux bugnes, beignets en tout genre, et puis l’hiver n’est pas fini ! Raclette, pot-au-feu, petit salé aux lentilles… *je bave* J’aime la gastronomie bien imprégnante française ^^

A vos pantalons élastiques 😉