La tenue du Roi

5 Flares Twitter 0 Facebook 0 Pin It Share 5 Email -- Filament.io 5 Flares ×

Me revoilà pour vous présenter la série de photo « La tenue du Roi » que j’ai adoré orchestrer. Bon il s’agit surtout de sa couronne parce que niveau stylisme je n’peux pas rivaliser avec Princesse sourire qui est absolument toujours parfaite (amagad). Et puis bon s’habiller royale tous les jours ça se passe dans la tête 😉

C’est aussi l’occasion de vous montrer qu’on peut tout à fait reproduire les merveilleuses idées de Pinterest ou des magazines 🙂 Il n’y a pas de sorcière diabolique derrière les créations qui se gaussent de proposer de « l’inreproduisable » ! Alors c’est parti pour du fun et des astuces 🙂

Pub VS réalité : les crash- tests

1. Totoro et sa couronne

Okok, on commence par ce que je préfère mais c’était tellement chouette de relever ce défi tissu. Vous savez, quand vous avez sué sang et eau (rien que ça), et qu’au final vous pouvez pousser un petit rire rauque de victoire ?! Ba c’est l’histoire de cette couronne. C’était une grosse foirade la première fois avec ma copine Lydie. A l’époque elle a été beaucoup plus forte que moi en emportant chez elle de quoi recommencer et finaliser la couronne. Aujourd’hui c’était l’occasion de remonter sur le ring (ring/king, ouhouh petit jeu de mot en profilade, et oui ici on invente des mots !).

la tenue du roi

Mon astuce : cranter !! Repasser, piquer, être patiente, blablabla…. non on ne vous répétera jamais assez qu’il faut cranter son ouvrage quand on travaille les angles et les arrondis ! Un ptit coup de ciseaux avec ce si doux son et hop plus de soucis.

couronne - tenue du roi
copyright – image trouvée sur Pinterest

Marche à suivre (je vous ferai un vrai pas à pas si vous le souhaitez) : on découpe dans le tissu au pli la moitié de la couronne dans chacun des deux tissus (extérieur et intérieur de la couronne) marge à votre convenance (pour ma part marge de 1 cm, hauteur sous pointe 7cm, hauteur de pointe 5 cm, largeur de pointe 7 cm, nombre de pointe du patron 4, 8 au total, tour de tête environ… bon ok je ne vous laisse pas faire le calcul mental, 56 cm) . On épingle sur l’envers et on pique uniquement les pointes. on crante au niveau des pointes et creux. On ouvre le travail et on reste sur l’envers pour venir piquer ensemble les extrémités de même tissu. on repasse tout bien parce que oui mine de rien c’est aussi très important ! On revient sur l’endroit. On peut pré-former au fer à repasser son pli selon votre marge. On superpose les tissus et on vient faire une piqûre très proche du bord inférieur de la couronne. Bien joué vous avez votre couronne 😉

J’ai trouvé mon tissu bleu à pois argenté à la si chouette Maison cousu. C’est simple c’est mon combo avec le Rougier et plé des filles du calvaire quand je monte dans le coin, et apparemment je ne suis pas la seule d’après eux 🙂 Faut dire qu’ils ont de beaux coupons de petites tailles tellement pratiques et le réassort est régulier suite à leurs ateliers. Dans le coin il y a aussi la Mercerie fine. Même chouetterie et je dois y jeter un oeil pour vérifier s’ils n’ont pas eux aussi des coupons de petites tailles. Que voulez-vous les petits travaux appellent les petits coupons 😉

2. La petite fille à la tête bien faite

On passe au papier. Je craque pour ce look côté dark side ! Pas de sorcière mais pourquoi pas une future grande reine maléfique, hihi 🙂 (Je conçois que finir par un « hihi » et un smiley ne rend pas du tout la chose dark…) Surtout ce qui m’a plu ce sont paillette et couleur qui changent la donne ! Alors là j’ai pas réfléchi longtemps je suis allée vers un bleuté qui me rappelle ma première palette.

copyright - image trouvée sur Pinterest
copyright – image trouvée sur Pinterest

Mon astuce : les pinces pour maintenir le papier. Grande quantité de colle = temps de séchage plus long, et bon j’ai pas la patience de faire la pince de crabe sur le papier, à moins de me mettre devant une série et encore, c’est toujours à ce moment là qu’on a envie de se gratter le visage !

couronne-papier - la tenue du roi

Et rappelez-vous en ce qui concerne le collage, j’en avais parlé ici  😉

3. La chenille qui redémarre

Ca semblait si cool… Je crois que je me suis emballée, c’est très voyant 🙂 Allons, quand on est roi ou reine on s’en fout, déjà qu’on va se faire frapper sa face sur la monnaie de notre bon peuple… haha je m’emballe, je vous l’ai déjà dit !

couronne-chenille-1

Mon astuce : des chenilles épaisses ! Oui parce que sinon faut en mettre en renfort un peu partout et même si ça reste discret, c’est fort ennuyant (se retenir de dire chiant !) lors de la création.

Pour les perles j’ai tapé dans les vieilleries. Une boite au fond d’un placard avec de la perle que j’utilisais petite pour faire des colliers immondes 🙂 Sinon il faut aller voir en mercerie ou en magasin de loisir créatif, à mon avis ils ont du stock.

copyright - image trouvée sur Pinterest
copyright – image trouvée sur Pinterest

Avec tout ça, de mon côté je suis parée. Je vais pouvoir faire de la fève à la pelle pour écouler les couronnes. Pour ça, je vous réserve un petit post la semaine prochaine donc à très vite 🙂

Et le bonus du jour…. roulement de tambour, mon crush absolu pour la collerette de Balenciaga <3 Il m’en fallait une absolument, la mienne et la voici !

collerette - la tenue du roi
La mienne je vous ai dit ! Pas la peine de lorgner dessus…

 

Un immense merci à Louise pour sa patience et sa gentillesse à faire modèle d’un post 🙂